Home Informations

Voici les réponse aux questions qui sont possées généralement.

Préparation de la séance

Avant toute séance, il nous est indispensable d'avoir un premier contact ne serait-ce que pour faire connaissance. Durant ce premier contact nous évaluerons ensemble le style de photos que vous souhaitez réaliser, le choix des habits, du maquillage et des accessoires si nécessaire, et le type de la prise de vue (studio, extérieur, bâtiment, lieu insolite,...).

Ce premier contact permet aussi bien au modèle qu'au photographe d'évaluer le sérieux réciproque et la réelle motivation des deux parties.

Pour mettre en confiance un modèle, un photographe sérieux doit être capable de présenter ses travaux précédents, et être à même d'expliquer ses méthodes de travail ainsi que ses habitudes, ses styles de prédilection, le matériel qu'il utilise, etc...

Pour le photographe, ce premier contact lui permet d'ajuster le projet selon la motivation, les qualités expressives, et les styles de photos que le modèle a envie ou non de faire

Les styles de photo

Je traite entre autres les différents styles suivants :

- Portrait
- Mode/Beauté
- Lingerie
- Nu artistique

J'entends par « nu artistique » une recherche photographique pure, respectueuse de la personne humaine et totalement légale.

Déroulement d'une séance

Les séances photos en studio sont généralement organisée dans un studio professionnel de la région Lausannoise. Une séance se décompose en 2 phases :

- les préparatifs de la séance : ajuster de la lumière, définition des plans, maquillage et/ou coiffure si un maquilleur est prévu, choix des vêtements, etc... Tout ceci dure a peu près 1h.

- la prise de vue, qui dure en moyenne 2h, ou un peu plus si vous êtes débutant(e), le temps d'apprivoiser l'appareil photo et de vous sentir en confiance. Nous profitons des pauses pour échanger nos points de vue sur le déroulement de la séance.

C'est généralement au cours de la première heure que s'installe la complicité nécessaire entre le modèle et le photographe. C'est grâce à cette confiance que le naturel peut être saisi.

Condition d'utilisation des photos

A la suite de la séance, un choix des meilleures photos sera réalisé avec le modèle. Un CD comportant les photos en haute résolution lui sera remis lui permettant d'utiliser les photos pour sa promotion personnelle (site web, book, etc...) sans oublier de stipuler le nom du photographe.

Il est entendu que les photos appartiennent au photographe.

L'utilisation des photos représentant toute personne physique est régie par la loi. Le code de la propriété intellectuelle définit que seul le photographe est détenteur des droits patrimoniaux et moraux sur les photographies prises. Néanmoins, la loi protège le modèle, et reconnaît au modèle son droit à l'image.

Afin de bien définir le cadre d'utilisation des photographies réalisées durant la séance et représentant le modèle, un contrat est conjointement signé par le modèle et le photographe. Ce contrat précise le périmètre de distribution des photographies ainsi que la durée d'utilisation accordée par le modèle au photographe.

De manière générale, le droit d'utilisation des photographies réalisées dans un but artistique n'est pas soumis à rémunération du modèle. En contrepartie le photographe autorise le modèle à distribuer et à utiliser les photos de la séance librement dans le seul but de la promotion du modèle.

La publication ou la diffusion d'une photographie devra toujours faire l'objet d'un accord préalable tant de la part du photographe que du modèle et ce dans le seul but de protéger la réputation du modèle ou du photographe et contre tout détournement de l'image pouvant nuire à l'image du modèle ou du photographe.

Est-ce que je dois payer ou bien est-ce qu’on va me payer? Combien?

Ça dépend! Dans un contexte professionnel, lorsque le photographe a une commande avec un budget, il peut bien louer les services d’une maquilleuse, d’un coiffeur, louer des costumes et des accessoires et, en plus, payer un modèle, qui est alors un modèle professionnel. Rien de tel dans un contexte «amateur».

Il s’agit d’une relation contractuelle entre deux personnes qui négocient entre elles les aspects matériels de la relation. Il s’agit donc de déterminer qui est «demandeur», qui est «fournisseur de prestation» et combien la prestation sera rémunérée. Les cas de figure les plus courants sont donc les suivants:

• Une personne désire avoir pour elle-même des clichés d’elle-même, comme souvenir, pour les offrir ou pour un book. Un photographe professionnel fera donc payer ses services. C’est normal, puisqu’il est professionnel et que c’est son gagne-pain. Il vend son travail. Un photographe amateur ne fera, en général, pas payer son travail. C’est normal, puisqu’il le fait pour le plaisir. Il demandera aussi, en échange du travail, le droit de présenter les clichés sur son site Internet; c’est ce qu’on appelle une «autorisation de diffusion», qui est un contrat signé du modèle.

Est-ce qu’on me reconnaîtra sur les photos qui seront publiées?

Pas forcément! Il est tout à fait compréhensible qu’une personne ne désire pas forcément qu’on la reconnaisse. On peut donc «truquer»: soit avec des éclairages — laisser le visage dans l’ombre, par exemple — soit par la pose ou avec des accessoires. Ou bien encore, on peut ne prendre que des parties du corps. Il y a bien des possibilités de faire de belles images avec des détails. On peut voir quelques exemples dans ma galerie, mais aussi dans beaucoup de sites consacrés à la photographie.

Je désirerais me constituer un book photographique, pour me présenter, mais je n’ai pas encore 18 ans. Est-ce tout-de-même envisageable?

Oui. Toutefois, l’autorisation écrite du responsable de l’autorité parentale sera expressément demandée. Et la présence de cette personne sera souhaitée, surtout lors de la première séance.
En cas de doute sur l’âge du modèle, une pièce d’identité pourrait être exigée par le photographe.